logo arretes prefectoral

 

icone carre orange1 Alerte sécheresse et alerte renforcée

L'arrêté préfectoral n°38-2018-10-30-002 plaçant le département de l'Isère en situation d'alerte renforcée et en alerte sécheresse jusqu'au 31 décembre 2018, demande de respecter les restrictions relatives à cet arrêté, à savoir en particulier :

icone carre orange1 En Alerte,
des mesures de restrictions sont imposées :

Pour tous
- Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
- Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
- Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9H00 à 20H00 ;
- Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;
- Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques ;
- Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement.

Pour les communes
- Interdiction de laver les voiries ;
- Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.

Pour l’agriculture
- Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation, pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.

Pour l’industrie
- Respect du niveau 1 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable
- Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.


icone carre orange1
En Alerte Renforcée,
des mesures de restrictions sont imposées :

Pour tous
- Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles équipées de lance « haute pression » ou recyclage de l’eau ;
- Interdiction de laver les réservoirs pour l’Eau Potable ;
- Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
- Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, et espaces sportifs,
- Interdiction d’arrosage des golfs, des jardins potagers et des stades de 9H00 à 20H00 ;
- Interdiction d’alimenter les plans d’eau ;
- Interdiction de vidanger les plans d’eau ;
- Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques ;
- Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement,
- Interdiction de contrôler les points d’eau incendie, Pour les communes
- Interdiction de laver les voiries ;
- Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.

Pour l’agriculture
- Baisse de 30 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation, pour les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 9h à 20h.

Pour l’industrie
- Respect du niveau 2 du plan d’économie d’eau des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable
- Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.

icone fleche noir1 Arrêté préfectoral

 

icone carre orange1 Réglementant le feux

L’arrêté préfectoral réglemente le brûlage des déchets végétaux.

Il rappelle en particulier
- qu’il appartient à chacun de participer à la réduction des émissions polluantes
- que la valorisation des déchets végétaux par compostage doit être privilégiée
- que le brûlage des déchets végétaux doit être réglementé afin de n’entraîner aucune gêne ou insalubrité pour le voisinage. 
icone fleche noir1 Arrêté préfectoral

Sont interdits
- le brûlage des déchets à forte teneur en eau (herbe, végétaux verts,…).
- l’adjonction de produits pour activer la combustion.
- le brûlage du 15 février au 30 avril inclus et du 15 juillet au 30 septembre inclus.
-
Les feux de végétaux sont interdits dans la commune.

A savoir
Un seul feu de 50 kg de végétaux équivaut en particules à une demi saison de chauffage d’un pavillon équipé d’une chaudière fuel. Si l'on prend sa voiture pour apporter ces végétaux en déchetterie, on pollue jusqu'à 1000 fois moins que si on les avait brûlés (source Atmo Rhône-Alpes). Le broyage et le compostage sur place sont eux sans impact sur la qualité de l'air.

C'est pour cette raison que, par arrêté préfectoral, le brûlage de déchets verts est interdit à Lumbin.

Rappel -
Taille des haies en bordure de voies publiques
Il est rappelé que tout propriétaire riverain du domaine public est tenu de tailler les végétaux constituant ses haies afin de n’apporter aucune gêne à la circulation sur le domaine public.

Nous remercions par avance toutes les personnes se trouvant dans cette situation de bien vouloir procéder à cette taille pour le confort et la sécurité de tous.